Acquisition de la capacité à transmettre la vie


PLAN DU COURS

 

I - Les modifications du corps liées à la puberté : Lien

 

II - L'organisation des des appareils reproducteurs de l'homme et de la femme : Lien

 

III - Le fonctionnement des appareils reproducteurs de l'homme et de la femme : Lien

 

IV - L'étude des causes des règles (menstruations) chez la femme : Lien

 Les règles sont périodiques : Lien

 Les causes des règles : Lien

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

Tout le monde pourra vous le dire, l'adolescence est souvent perçue comme une période de transition difficile à vivre et qui permet aussi d'acquérir la capacité à faire des enfants. D'ailleurs, l'adolescence se définit comme étant: " la transition entre l'enfance et l'âge adulte s'accompagnant de la puberté".

 

Problématique du chapitre: quelles sont les modifications qui ont lieu durant l'adolescence ? Comment devient-on apte à se reproduire ?

 

 

Nous allons débuter par l'étude des modifications qui ont lieu au cours de la puberté. On s'intéressera notamment aux modifications morphologiques (c'est-à-dire visibles de l'extérieur), physiologiques (liées au fonctionnement interne du corps) et comportementales (liées à la psychologie de la personne).

 

Problème: quelles sont les modifications liées à la puberté ?

 

I - Les modifications du corps liées à la puberté

 

Grâce à la vidéo tirée du film "C'est pas sorcier - L'adolescence", tracer un tableau dans lequel apparaitront, pour la fille et le garçon:

- les modifications morphologiques

- les modifications physiologiques

- les modifications comportementales liées à l'adolescence.

 

 

Sexe

 

Transformations

 

Fille

 

Garçon

 

Les deux

 

Transformations physiologiques (intérieur du corps)

 

Fonctionnement des ovaires

 

Premières règles

 

 

Fonctionnement des testicules

 

Premières éjaculations


Augmentation de la taille par agrandissement des os (fémur, tibia...)

 

 

 

Transformations morphologiques (visibles à l'extérieur du corps)

 

 

 

Développement des seins

 

Élargissement du bassin

 

Affinement de la taille

 

Élargissement des épaules

Développement des muscles

Apparition de poils le visage

Augmentation taille testicules et pénis

 

 

 

 

Croissance rapide

 

Apparition de poils sur le pubis puis aux aisselles

 

 

 

 Transformations comportementales

 

Critiques envers les parents, opposition aux adultes

Indépendance, autonomie

Comportements excessifs

Incertitudes, inquiétudes (corps)

Attirance filles/garçons

plaire/déplaire

Provocations (vestimentaires, vocabulaires, agressivité…)

 

   

   
     


Principales modifications du corps chez le garçon et la fille lors de la puberté. Sources: http://s4.e-monsite.com/
Principales modifications du corps chez le garçon et la fille lors de la puberté. Sources: http://s4.e-monsite.com/

BILAN:

 

À la puberté, le corps se transforme. Chez la fille, la poitrine se développe, les hanches s’élargissent, des poils apparaissent sur le pubis et les aisselles. Chez le garçon, le volume des testicules et la taille du pénis augmentent, des poils apparaissent sur tout le corps. Ces différences entre garçon et fille qui apparaissent à la puberté sont appelées caractères sexuels secondaires. Ce sont des caractères qui permettent de distinguer extérieurement l’homme et la femme. (Caractères sexuels primaires : organes reproducteurs différents à la naissance)

 

Des changements s’opèrent aussi à l’intérieur du corps. Les appareils reproducteurs deviennent fonctionnels ce qui se traduit par des modifications physiologiques (règles, éjaculations).

Nous venons d'étudier les principales modifications du corps liées à l'adolescence qui permettent aux garçons et filles de devenir capables de se reproduire. Ces transformations sont appelées la puberté.

 

Nous avons surtout mis en évidence des transformations et modifications au niveau des organes génitaux du jeune homme et de la jeune femme. Nous allons donc étudier comment sont organisés les organes génitaux de l'homme et de la femme; puis nous détaillerons leur fonctionnement.

 

Problème: quelle est l'organisation des appareils reproducteurs de l'homme et de la femme ?

 

II - L'organisation des des appareils reproducteurs de l'homme et de la femme

 

Observez ces deux animations pour comprendre l'organisation de l'appareil reproducteur de l'homme et de la femme.

 

(ATTENTION: dans l'animation sur l'appareil génital de la femme, ci-dessus, il y a une énorme erreur: la FECONDATION a lieu dans les TROMPES et pas dans l'utérus) !

On peut maintenant résumer les principales caractéristiques de ces deux appareils.

 

BILAN:

L'appareil génital de l'homme possède des organes externes (bourses contenant les testicules, et pénis) et internes (prostate, vésicule séminale, canal déférent et uretère).

L'appareil génital de la femme est interne. Tous les organes se trouvent au niveau du bas de l'abdomen, protégé par les muscles abdominaux.

 

 

Problème: comment fonctionnent les appareils reproducteurs de l'homme et de la femme ?

 

III - Le fonctionnement des appareils reproducteurs de l'homme et de la femme

 

Un jeune adolescent se rend à l’infirmerie du collège pour se renseigner car, il a eu au cours de la nuit, une éjaculation. Il se demande d’où provient ce liquide blanc et épais, le sperme.

Grâce aux documents ci-dessous, vous allez lui répondre.

A partir des  documents et du matériel mis à votre disposition,  vous    identifierez les différents organes de l’appareil reproducteur de l’homme ainsi que leur rôle (sous forme d’un tableau).
A l’aide d’un dessin scientifique, vous présenterez un spermatozoïde.

 

Appareil reproducteur de l'homme vu de face (à gauche) et de profil (à droite). Sources: Académie de la Réunion.
Appareil reproducteur de l'homme vu de face (à gauche) et de profil (à droite). Sources: Académie de la Réunion.
Appareil reproducteur de l'homme. Vu de profil gauche.
Appareil reproducteur de l'homme. Vu de profil gauche.

Ces schémas représentent l'appareil reproducteur de l'homme vu de face et de profil. A vous de retrouver les légendes !

Coupe transversale d'un tube séminifère montrant des spermatozoides (à gauche) et texte explicatif à droite. Sources: Académie de la réunion.
Coupe transversale d'un tube séminifère montrant des spermatozoides (à gauche) et texte explicatif à droite. Sources: Académie de la réunion.

Sur la photo ci-dessus à gauche, on observe une coupe transversale de tube séminifère. Les tubes séminifères sont situés dans les testicules, au nombre de 300 par testicules environ. Leur rôle est de produire des spermatozoïdes dont on observe aisément les flagelles situés au centre du tube.

 

La seconde photo représente une vingtaine de spermatozoïdes observés au microscope. On comprend leur organisation: une "tête" (attention ils n'ont pas de cerveau, ce sont des CELLULES !!) et un flagelle locomoteur.

 

 

Coupe transversale d'un testicule et son schéma interprétatif.
Coupe transversale d'un testicule et son schéma interprétatif.
Présentation des résultats.
Présentation des résultats.

Les glandes sexuelles que sont la vésicule séminale et la prostate permettent de créer le liquide dans lequel vivent et se déplacent les spermatozoïdes que l'on appelle le sperme. Le sperme humain est un liquide blanchâtre visqueux. A chaque éjaculation, l'homme libère environ 4mL de sperme. Un mL de sperme contient environ 100 millions de spermatozoïdes et le liquide nourricier qui représente 90% du volume total. 

 

Schéma d'un spermatoizoide humain.
Schéma d'un spermatoizoide humain.
Appareil reproducteur de l'homme et trajet des spermatozoides.
Appareil reproducteur de l'homme et trajet des spermatozoides.

BILAN:

 

Le fonctionnement de l’appareil reproducteur de l’homme est continu car  la  production des spermatozoïdes se fait  de manière continue depuis la puberté jusqu’à la mort.

 

 

A partir des documents et du matériel mis à votre disposition, vous identifierez les différents organes de l’appareil reproducteur de la femme.
A l’aide d’un dessin scientifique, vous présenterez un ovule.
Enfin, vous indiquerez les arguments qui démontrent le fonctionnement cyclique de l’appareil reproducteur de la femme et vous indiquerez sa période de fonctionnement.

 

 

1: ovaire; 2: ovule; 3: trompe; 4: cavité de l'utérus; 5: paroi musculaire de l'utérus; 6: muqueuse de l'utérus; 7: col de l'utérus; 8: vagin; 9: vulve.
Sources: académie de la Réunion.
Appareil reproducteur de la femme vue de profil gauche.
Appareil reproducteur de la femme vue de profil gauche.

Ces schémas représentent l'appareil reproducteur de la femme vu de face. A vous de retrouver les légendes !

Sources: académie de la Réunion.
Sources: académie de la Réunion.

Les règles ont une certaine périodicité:

 

Le texte et le calendrier ci-dessus permettent de mettre en évidence que les femmes ont un appareil reproducteur qui fonctionne de manière cyclique. C'est-à-dire que les ovaires et l'utérus ne fonctionnent pas en continu mais à certaines période du cycle.

Par exemple, les ovaires libèrent chacun leur tour, toujours le 14ème jour du cycle (à part exception) un ovule, il s'agit de l'ovulation.

 

Le cycle de cette jeune femme dure 28 jours. Pour le calculer, on compte depuis le 1er jour des règles (ici c'est le 5ème jour des règles) jusqu'au 1er jour des règles suivantes (1er jour du cycle suivant (R2) sur le calendrier ci-dessus). Soit du 5 mai au 1er juin = 28 jours.

 

 

Schéma d'un ovaire montrant le développement des follicules à l'origine de la création d'un ovule.
Schéma d'un ovaire montrant le développement des follicules à l'origine de la création d'un ovule.

Ce schéma montre l'évolution des follicules depuis le follicule primaire (les plus petits) jusqu'au follicule de De Graff qui contient un ovule mature. A chaque cycle, un follicule murit jusqu'à libérer un ovule le 14ème jour du cycle. Les filles viennent au monde avec environ 400 000 follicules dans leurs ovaires, mais la plupart vont dégénérer et au final, seulement un ovaire par mois sera expulsé jusqu'à la ménopause.

Ovule expulsé de l'ovaire lors de l'ovulation.
Ovule expulsé de l'ovaire lors de l'ovulation.

Cette photo montre un ovule (= ovocyte = oocyte) libéré par l'ovaire (en marron/brun).

Sources: académie de la Réunion.
Sources: académie de la Réunion.
Sources: académie de la Réunion.
Sources: académie de la Réunion.

La photo ci-dessus présente un ovule, il s'agit de la cellule reproductrice de la femme (= gamète).

BILAN:

Le fonctionnement  de l’appareil reproducteur de la femme est cyclique car un des deux ovaires libère un ovule tous les 28 jours en moyenne de la puberté jusqu’à la ménopause. La libération de l'ovule s'appelle "l'ovulation". Un ovule peut rester en vie 2 jours dasn les voies génitales de la femme.

 

Maintenant que l'anatomie des appareils reproducteurs est bien connue, nous allons étudier leur fonctionnement.Nous débuterons par celui de la femme.

 

Problème: comment expliquer les règles chez la femme ?

 

IV - L'étude des causes des règles (menstruations) chez la femme

 

On peut se demander pourquoi les filles ont des règles ? Pourquoi celles-ci arrivent de façon cyclique (environ une fois par mois). Et d'où proviennent-elles ?

 

Trois jeunes filles, Nadia, Carole et Marianne ont eu un rapport sexuel non protégé par un préservatif. Une d'entre elle tombe enceinte. Mais laquelle est-ce ?

Pour le découvrir, nous allons étudier les 3 cycles ci-dessous.

Les cycles de 3 jeunes filles ayant eu un rapport sexuel non protégé. Sources: CLERC.
Les cycles de 3 jeunes filles ayant eu un rapport sexuel non protégé. Sources: CLERC.

Le cycle des ces 3 jeunes filles dure 28 jours (cela peut varier suivant les femmes et c'est très variable pour les adolescentes chez qui un cycle peut durer plus ou moins longtemps).

 

Le cycle menstruel (ou cycle utérin) se définit comme la période qui débute par le premier jour des règle (règles 1 sur le schéma ci-dessus) et se termine par le premier jour des règles suivantes (règles 2 sur le schéma ci-dessus).

 

Il faut savoir qu'un rapport sexuel non protégé peut entrainer une grossesse et aussi transmettre des IST (Infections Sexuellement Transmissibles). De plus, les spermatozoïdes peuvent rester en vie jusqu'à 6 jours dans l'appareil génital de la femme (car ils sont "nourris" par les sécrétions de l'appareil génital féminin). Il faut donc tenir compte de tous ces paramètre pour "calculer" quelle est la jeune fille qui tombe enceinte.

 

 

Voici ce que nous pouvons dire pour Nadia: elle a un rapport sexuel non protégé le 9ème jour du cycle. Étant donné que son ovulation a lieu le 14ème jour de ce cycle et que les spermatozoïdes restent en vie 6 jours dans ses voies génitales, les spermatozoïdes ne pourront pas rencontrer l'ovule. Nadia n'est pas la fille qui tombe enceinte.

 

Voici ce que nous pouvons dire pour Marianne: elle a un rapport sexuel le 17ème jour de son cycle. Or son ovule est libéré le 14ème jour et ne reste en vie que jusqu'au 16ème jour. Les spermatozoïdes ne rencontrent pas l'ovule, Marianne ne peut donc pas tomber enceinte.

 

Voici ce que nous pouvons dire sur Carole: elle a un rapport sexuel non protégé le 12ème jour de son cycle. Comme les spermatozoïdes peuvent rester en vie jusqu'à 6 jours dans ses voies génitales, ils pourront rencontrer l'ovule qui sera expulsé d'un de ses ovaires le 14ème jour du cycle. On peut donc supposer que c'est Carole qui tombe enceinte parmi les 3 jeunes filles.

 

Cet exemple assez simple permet de comprendre que "compter les jours" pour ne pas tomber enceinte est une grosse bêtise. D'abord parce que sans la protection d'un préservatif on peut être contaminée par des infections très graves (VIH qui donne le SIDA, herpès, papillomavirus...) souvent dangereuse voire mortelle pour le SIDA. Ensuite, comme les femmes ne peuvent pas être sure à 100% du jour exact de leur ovulation, il y a toujours un risque (élevé) que la grossesse survienne.

 

Dans tous les cas, il FAUT UTILISER UN PRESERVATIF !


 

Mais nous ne savons toujours pas d'où proviennent les règles. Nous allons donc faire une autre étude.

 

Problème: quelle est l'origine des règles ?

 

 

Sources: académie de la Réunion.
Sources: académie de la Réunion.

Sur le calendrier ci-dessus, nous pouvons calculer si les cycles menstruels (= cycle de l'utérus) de cette femme sont réguliers ou pas. Le cycle qui débute en janvier dure 28 jours. En février, le cycle dure aussi 28. On peut donc supposer (si nous retrouver ce rythme sur les mois suivants) que cette femme possède un cycle régulier. On dit qu'elle est réglée.

Ci-dessus, nous observons que la muqueuse de l'utérus de cette lapine s’épaissit entre les règles et le début des règles suivantes. Cette muqueuse devient de plus en plus épaisse pour permettre une possible implantation de l'ovule fécondé. Nous y reviendrons.

Vous avez ci-dessus un schéma qui montre la variation de l'épaisseur de la muqueuse de l'utérus. On observe que durant les règles,  l'épaisseur de la muqueuse diminue (entre le 1er et le 3ème jours ci-dessus). Puis entre le 4ème jour et le 24ème jour, l'épaisseur de la muqueuse utérine augmente, et les vaisseaux sanguins se développent et deviennent plus nombreux. Ce schéma permet de comprendre plus aisément ce que nous avons observé sur la coupe transversale d'utérus de lapine. On peut déduire que les règles proviennent de cette muqueuse qui s'épaissit et se désagrège au cours du cycle.

BILAN:

Les règles correspondent à un écoulement de sang provenant de la muqueuse de l'utérus (= paroi interne de l'utérus). A chaque début de cycle, et pendant environ 6 jours, la muqueuse de l'utérus est éliminée si il n'y a pas eu fécondation.

L'absence de règle chez une femme est la preuve d'une grossesse.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.